Accueil

Speachconnections : la digitalisation pour tous

6/4/2017

Pendant les Speachconnections à la Digital Foundry de GE (Paris), une 1ère table ronde a permis à ses participants de montrer que les enjeux humains sont au cœur de la transformation digitale dans les entreprises.

Speachme a réuni, le 29 mars 2017, 80 acteurs majeurs de l’économie et de la digitalisation des entreprises autour des questions phare de la transmission des savoirs à l’heure du digital.

Le digital : comme une évidence…

Le digital ? Un moyen et pas une fin. Pour Laure Wagner (porte-parole de BlaBlaCar), c’est plutôt “un état d’esprit”.

Dans tous les cas, industrie ou services, le digital fait aujourd’hui partie du quotidien des entreprises, que ce soit pour la conception des produits ou pour la gestion des ressources humaines.

Dans les services comme les assurances, Laure Demain-Martinet (Head of Change Management Axa Group) parle même “d’urgence” de la transformation digitale qui, pour elle, implique une transformation culturelle. Et c’est toute l’entreprise qui est impactée, pour aboutir à une “learning organisation”.

La digitalisation concerne donc tous les secteurs d’activité. Si pour les pure player du web comme BlaBlaCar, le digital fait partie de l’ADN de la société, la transformation digitale est parfois un processus moins évident pour des industries plus traditionnelles comme Air liquide ou Valeo.

L’humain au cœur de la transformation digitalePour Olivier Delabroy (VP Digital Transformation Air Liquide), le processus de transformation digitale passe d’abord par la compréhension des transformations du monde.

image

Ensuite, pour être le meilleur sur le marché, il est indispensable de “mettre l’humain au coeur du réacteur”, que ce soit les collaborateurs ou les clients (en travaillant sur les usages). Il est par conséquent indispensable de “connecter les humains entre eux, avec les codes actuels”.

Pour Christophe Le Ligné de Valeo (R&D & Product Marketing Visibility System), la transformation était nécessaire pour s’adapter au timing de nouveaux clients et apprendre à innover plus vite. Des outils comme speachme permettent de participer à cette dynamique en s’appuyant sur le fait que “tout le monde a envie de partager son savoir.”

“Des humains qui parlent aux humains”

C’est ce qui fait la force d’une approche du partage des savoirs en peer-to-peer et ce qui le rend efficace : connecter les humains entre eux pour qu’ils apprennent les uns des autres.

L’enjeu est de taille car, de l’avis de tous, la performance de l’entreprise passe par le développement des compétences des collaborateurs.

Nous contacter

Valérie Ollivier

Content Manager

Aller plus loin

Inscription newsletter

Merci ! Vous recevrez notre prochaine newsletter.

Vérifiez la validité de votre adresse e-mail.